Tsami, au fil de la vie, à Retournac du 3 au 8 août 2015

Affiche Retournac 0815

Article 030815 Retournac jpeg
L’Eté, un beau moment pour la culture !
La cie Lisa Gimenez, en résidence de création à Retournac, a accueilli du 3 au 8 août 2015, un public, de plus en plus nombreux et ce malgré la pluie qui est venue en fin de semaine. Au total, 243 personnes se sont déplacées au Musée des Manufactures de Dentelles et à la Filature : habitants de Retournac et des environs, anciennes ouvrières et des estivants, curieux, amateurs ou simples découvreurs en quête d’art et de culture !
Portant sur l’histoire du tissage et du moulinage qui a marqué l’histoire et l’identité collective du Pays de la Jeune Loire et du Velay, le projet Tsami, pousuit ses objectifs de sensibiliser toujours plus de publics au spectacle vivant en lien avec son environnement et le patrimoine qui nous entoure.
Plusieurs rendez-vous ont permis de découvrir des lieux tout en créant la rencontre et l’échange autour de la thématique du fil.
Au Musée tout d’abord où en fin d’aprés-midi, les artistes proposaient à 18h des Impromptus. Chaque jour, un espace du Musée était mis en valeur, le public a pu apprécier la danse acrobatique sur escabeau de Violette Maizoué, la danse sur la table des coupes avec Lisa Gimenez, les évolutions surprenantes de la danseuse Virgine Baffoni, les improvisations musicales originales de Ludovic Isidore au saxophone, au tambour et à la flûte, et le conteur Alain Ayme, qui nous a fait découvrir un instrument rare, le Dulcimer des Appalaches.
A la Filature, où chaque nuit à 22h, ont eu lieu les Nocturnes avec la présentation de la création Extérieur Nuit, réalisée dans le même lieu en octobre 2014. C’est ainsi que le public a pu découvrir en sons et en lumières l’histoire des différents lieux de l’ancienne usine-couvent : le moulinage, au-dessus de l’actuel cinéma a pu être éclairé de l’intérieur, faisant découvrir la magnifique charpente, une chorégraphie avec de la danse et des mots a fait revivre les escaliers par où entraient les ouvriers, qui étaient en majorité des femmes ; la salle de la machine à vapeur, ainsi que la cheminée et la chaudière, rallumées par l’association ASPIR, ont montré comment il est possible de danser aussi sur le rythme des machines, avec l’énergie de la fulgurance, proche de la transe…
De plus, une projection, organisée par l’association Ciné’Filature le jeudi 6 août 2015, a permis de découvrir le film Tsami, au fil de la vie, composé essentiellement des témoignages des habitants.
Chaque soir, un P’tit Bal Musette, animé par l’accordéoniste Jean-Marc Moulanger, a donné à chacun l’occasion de danser la valse, le tango, le paso et même le Madison, tout ceci dans la bonne humeur et dans la chaleur de l’été, un régal !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s